L'ostéopathie et le nourrisson

ACCOUCHEMENT

 

« Naitre est à l’évidence l’un des évènements les plus importants de la vie. C’est aussi le moment où certaines de nos dysfonctions primaires voient le jour, installées peut-être pour le reste de la vie. » Nicette Sergueef

 

L’ostéopathie prénatale et pédiatrique est très douce, non douloureuse permettant au bébé de se détendre et de l’aider avec ses petits tracas quotidiens.

Elle permet :

  • D’équilibrer les tensions établies pendant la grossesse

  • D’enlever les tensions entrainées par l’accouchement

  • De rétablir les asymétries crâniennes dues à l’utilisation d’instruments obstétricaux (forceps, ventouse, spatules, cuillères) comme les têtes plates, déformation du crâne

 

L’accouchement soumet le corps du nouveau-né à de multiples contraintes. D’autant plus en fonction du type d’accouchement. L’ensemble des structures impactées sont :

  • Le crâne

  • La face (accouchement présentation de face avec utilisation instrumentale)

  • Les épaules (accouchement présentation des épaules)

  • Les hanches (accouchement présentation par le siège)

  • Les clavicules (souvent impactées en fonction de certaines orientations de la tête dans le bassin maternel)

 

Il existe aussi d’autres indications qui nécessitent de consulter un ostéopathe :

  • Accouchement gémellaire (jumeaux, grossesse multiple)

  • Péridurale

  • Le bébé prématuré

  • Cordon autour du cou du nouveau-né

  • Réanimation du bébé du a des souffrances fœtales

 

 

VIE DU BEBE

 

Le nourrisson est sorti du ventre de la maman et il doit s’adapter à son nouvel environnement. Il va commencer à rencontrer des petits désagréments qui peuvent rapidement être traités par un ostéopathe.

L’ostéopathe du nourrisson se doit :

  • D’adapter le corps du bébé à sa nouvelle alimentation en améliorant les troubles digestifs comme les coliques

  • De comprendre et aider le nourrisson face aux pleurs répétitifs

  • De soulager le nourrisson de l’apparition de ses premières dents

  • D’améliorer le sommeil du nouveau-né s’il rencontre des difficultés

  • D’aider maman si la prise au sein ne se fait pas correctement

  • De traiter le nouveau-né en urgence si une chute a eu lieu récemment

  • De rétablir les mauvaises positions des pieds, hanches

  • De redonner de la tonicité quand le nourrisson a du mal tenir sa tête

  • De traiter les torticolis dus à la naissance

  • D’améliorer les problèmes respiratoires

 

Il est intéressant d’amener le bébé lors de la diversification alimentaire autour de 5 mois (quand l’enfant passe du mou au solide).